Collège Européen des
Psycho-Morphologues Professionnels

Union Professionnelle Reconnue par le Conseil d'Etat de Belgique sous le No 7466

(publication officielle au MB du 2/12/98, acte 149)

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR


MàJ : 30/03/2018

Objet :

L'objet de ce ROI est de déterminer les règles concrètes qui régissent le fonctionnement de notre Union Professionnelle Reconnue et la pratique professionnelle telle qu’elle est mentionnée dans nos statuts (Art.8).
Ces règles doivent être décidées par la majorité qualifiée du CD, soit trois quarts des voix des membres présents, les statuts prévoyant un quorum de 50 % des membres du CD.
Ces règles ne peuvent être modifiées que dans les mêmes conditions.

Préambules :

A. L’usage de la langue française est requis au sein du C.E.PM.P. et tous les échanges avec des interlocuteurs extérieurs doivent être exprimés en langue française. Tous les représentants accrédités s’engagent à respecter scrupuleusement le RGPD.

B. Le CD convient de s'accorder sur le sens des mots et/ou termes suivants :

  • 1. Psycho-Morphologie : étude qui a pour objet l'interprétation psychologique des mimiques, des formes et des structures du visage. Cette étude se base sur l'observation analytique, méthodique, rigoureuse et synthétique du visage.
  • 2. Exercice professionnel officiellement déclaré : respect des conditions légales d'exercice professionnel.
  • 3. Compétences liées à la pratique professionnelle : remplir les conditions d’agrément par le C.E.PM.P. (voir article 6)
  • 4. Exercice professionnel à temps plein ou recours à l'outil psycho-morphologique dans le cadre d'une profession ou d'une fonction professionnelle officiellement déclarée. Les preuves à l'appui seront exigées.
  • 5. Déontologie : respecter le Code de l'UPR et les obligations administratives liées à la condition catégorielle de membre de notre UPR.

Article 1 : Admission des Membres Effectifs.

Peuvent être admises comme membres effectifs les personnes physiques et morales qui répondent complètement aux critères 1 à 5 énoncés dans le préambule.
Il est à noter que les personnes détentrices de l’ancien « Diplôme Européen de compétence en Psycho-morphologie » délivrée par l’UCAPE (Union pour la culture et l’avenir professionnel en Europe) sont dispensées des examens prévus à l’article 3 sub-cité.
Dès qu'un des cinq critères n'est plus respecté, la personne physique et morale perdra son statut de membre effectif. Elle pourrait néanmoins solliciter auprès du Conseil de Direction son adhésion en tant que membre adhérent ou membre bienfaiteur.

Article 2 : Admission des Membres Adhérents.

Peuvent être admises comme membres adhérents les personnes physiques et morales qui intéressées par la Psycho-Morphologie ou occupées à l'étudier, veulent apporter leur soutien et leur sympathie à l'UPR.

Article 3 : Admission des Membres Bienfaiteurs et d'Honneur.

Les Membres bienfaiteurs sont ceux qui par leur aide, leurs dons matériels ou financiers contribuent à la prospérité de l'Union. Ils ne paient pas de cotisation. Ils sont admis sans autre condition que celle de l’accord écrit du Conseil de Direction.

Les Membres d’honneur sont choisis par le Conseil de Direction pour leur honorabilité, leur compétence scientifique ou les services éminents rendus au C.E.PM.P.
Ils sont admis sans condition de profession ni de résidence, sauf la prohibition prévue par le dernier alinéa de l'article 3 de la loi du 31 mars 1898. Ils ont le droit d'assister aux Assemblées Générales, mais ils n'ont voix délibérative que lorsqu'ils font partie du Conseil de Direction. Le nombre de Membres d'honneur ne peut dépasser le quart du nombre de Membres effectifs.

Article 4 : Procédure d'exclusion des membres.

Les dispositions générales sont prévues en l'article 11 des Statuts de l'UPR.

La procédure est la suivante :

  • 1. Le Conseil de Direction adresse au membre concerné un courrier recommandé l'informant des raisons de son intention de l'exclure et l'invitant à lui présenter sa défense dans le délai de deux mois qui suit la date de l'envoi de cette notification.
    Passé ce délai l'exclusion sera prononcée automatiquement et sans appel. L'UPR ne pourra en aucune manière subir un préjudice généralement quelconque du fait de sa décision.
  • 2. A l'issue de cette défense, le Conseil de Direction statuera souverainement et sans appel. Il en informera le membre par courrier recommandé.

Article 5 : Au 04 octobre 2013, le CD a fixé comme suit le montant des cotisations et des inscriptions :

- 5.1. Membres adhérents : cotisation 30,00 EUR/an
- 5.2. Membres effectifs
   ~ 5.2.1. Personne physique :
• 150,00 EUR par personne et par spécialité en tant que droit d’inscription à l’agrément d’examen professionnel
• 100,00 EUR/an à régler à partir de l’année suivant celle ou on a été admis en tant que Membre Effectif.

  ~  5.2.2. Personne morale :
• 150,00 EUR par personne et par spécialité en tant que droit d’inscription à l’agrément d’examen professionnel
• 120,00 EUR/an à régler à partir de l’année suivant celle ou on a été admis en tant que Membre Effectif.

  ~  5.2.3. Ecoles : droits d’inscription aux agréments des écoles :
• 300,00 EUR pour une Ecole sous statut non commercial.
• 500,00 EUR pour une Ecole sous statut commercial.
+ cotisation de 120,00 EUR/an à régler à partir de l’année suivant celle ou on a été admis en tant que Ecole agréée.

Article 6 : procédure d’agrément des psycho-morphologues

a. Définitions : on entend par généraliste, le professionnel qui réalise, sous statut officiellement déclaré, des bilans psycho-morphologiques généraux, et qui ne remet pas des conclusions propres à un domaine d’application spécifique.
On entend par psycho-morphologue spécialisé le praticien généraliste qui applique son interprétation à un ou plusieurs domaine(s) spécifique(s).

b. Conditions d’agrément du psycho-morphologue généraliste :

1. S’engager par sa signature à respecter le code de déontologie
2. Justifier soit d’une formation reçue et certifiante auprès d’une école agrémentée par le C.E.PM.P, soit d’une connaissance théorique suffisante, soit d’une valorisation de l’expérience acquise (V.E.A.)
3. Démontrer, devant un jury d’admission constitué par le C.E.PM.P. :
• Sa capacité à observer un visage de manière rigoureuse et méthodique
• Sa capacité à produire une interprétation générale cohérente des éléments de la personnalité du sujet étudié
• Sa capacité à rédiger un rapport présentant ses conclusions d’interprétation

Organisation pratique de l’Examen tel que prévu au point 3 ci-dessus.
L’examen se déroulera sur une journée complète selon l’horaire suivant :

  • de 09h30 à 11h30 : Examen écrit. Les étudiants reçoivent les portraits photographiques de face et de profil d’une personne anonyme et choisie confidentiellement par le Jury. Ils doivent rédiger un portrait psychologique de cette personne en le justifiant par leurs observations morphologiques.
  • de 11h30 à 13h00 : Deuxième épreuve écrite. Le candidat ou la candidate devra présenter son interprétation psychologique comme s’il l’adressait directement à la personne concernée par ce portrait sans faire mention des observations morphologiques.
  • de 14h30 à 16h30 : Epreuve orale qui consistera à répondre aux questions du Jury sur le travail réalisé pendant la matinée et à répondre à toute autre question que le Jury penserait judicieux de poser. Par exemple, le Jury pourrait demander l’une ou l’autre précisions sur des portraits photographiques qu’il présenterait au candidat.

Canevas de l’examen oral :
Il est prévu de poser, obligatoirement, 3 types de questions :
1. Une ou plusieurs questions de précision sur les épreuves écrites.
2. Une ou plusieurs questions sur la théorie psycho-morphologique.
3. Une ou plusieurs questions sur la pratique professionnelle de psycho-morphologue généraliste.
4. Une ou plusieurs questions sur l’éthique de l’exercice professionnel.

Composition du jury :
La composition du jury doit être présentée pour validation au CD du C.E.PM.P. Le nombre de personnes composant le jury doit être de 3 personnes minimum et de 5 personnes maximum. Le représentant du C.E.PM.P. sera d’office désigné comme Président du jury.
Le C.E.PM.P. se réserve le droit de désigner un des membres du jury ou d’y participer par vidéoconférence.

La décision se fait à la majorité absolue des membres présents. En cas de nécessité, la voix du Président du jury est prépondérante.

c. Conditions d’agrément du psycho-morphologue spécialisé :

  • 1. Satisfaire aux conditions d’agrément du psycho-morphologue généraliste
    2. Démontrer sa capacité à appliquer son interprétation à un ou plusieurs domaines spécifiques d’application. Ces applications sont celles qui sont prévues sous l’onglet « applications » de notre site web (www.cepmp.org).
    3. Démontrer sa capacité à rédiger un rapport professionnel présentant ses conclusions d’interprétation et d’application(s).

Organisation pratique de l’Examen tel que prévu au point 3 ci-dessus.
L’examen se déroulera sur une journée complète selon l’horaire suivant :

  • de 09h30 à 11h30 : Examen écrit. Les étudiants reçoivent les portraits photographiques de face et de profil d’une personne anonyme et choisie confidentiellement par le Jury. Ils doivent rédiger un portrait psychologique de cette personne en le justifiant par leurs observations morphologiques.
  • de 11h30 à 13h00 : Deuxième épreuve écrite. Le candidat ou la candidate devra présenter son interprétation psychologique comme s’il l’adressait directement à la personne concernée par ce portrait sans faire mention des observations morphologiques.
  • de 14h30 à 16h30 : Epreuve orale qui consistera à répondre aux questions du Jury sur le travail réalisé pendant la matinée et à répondre à toute autre question que le Jury penserait judicieux de poser. Par exemple, le Jury pourrait demander l’une ou l’autre précisions sur des portraits photographiques qu’il présenterait au candidat. Le Jury sera attentif à vérifier la capacité professionnelle spécifique d’adaptation de la psycho-morphologie à la discipline qu’il pratique.

Canevas de l’examen oral :
Il est prévu de poser, obligatoirement, 3 types de questions :
1. Une ou plusieurs questions de précision sur les épreuves écrites.
2. Une ou plusieurs questions sur la théorie psycho-morphologique.
3. Une ou plusieurs questions sur la pratique professionnelle de psycho-morphologue spécialiste.
4. Une ou plusieurs questions sur l’éthique de l’exercice professionnel.

Composition du jury :
La composition du jury doit être présentée pour validation au CD du C.E.PM.P. Le nombre de personnes composant le jury doit être de 3 personnes minimum et de 5 personnes maximum. Le représentant du C.E.PM.P. sera d’office désigné comme Président du jury.
Le C.E.PM.P. se réserve le droit de désigner un des membres du jury ou d’y participer par vidéoconférence.

La décision se fait à la majorité absolue des membres présents. En cas de nécessité, la voix du Président du jury est prépondérante.

Au moins un des membres du jury doit avoir une expertise professionnelle en rapport avec la spécialisation sollicitée.

d. Les dates possibles pour présenter l’épreuve d’agrément seront communiquées via notre site web.

e. Les droits de participation aux examens seront communiqués préalablement à leur inscription.

Article 7 : Agrément des écoles

Pour être agrémentée par le C.E.PM.P. , l’école devra remplir les conditions suivantes :

1. L’école doit être déclarée officiellement sous un statut légal
2. L’école doit enseigner le code de déontologie du C.E.PM.P.
3. L’école doit déposer et faire accepter son programme au C.E.PM.P.et lui en communiquer toutes les mises à jour pour validation.
4. Le programme devrait comprendre un volume minimum de 200 heures de formations et l’obligation de déposer et de défendre un TFE (travail de fin d’études ou mémoire) de minimum 50 pages.
5. Le CD vérifie la conformité de la demande d’agrément et la valide.

Fabian SIMAL 
Le Secrétaire

Bernard VIVIER
Le Président



Soyez les bienvenus sur notre site

Bonne visite et merci pour votre intérêt !

C.E.PM.P.
Qui sommes-nous?

Nous sommes une Union Professionelle reconnue depuis 1998 par le Conseil d'Etat, la plus haute instance juridique de Belgique. (publication officielle au MB du 2/12/1998, acte 149). Nous poursuivons l'objectif de défendre les intérêts de notre discipine...


Liens rapides